Délégationdu Var

Crise sanitaire

De nouvelles formes de fraternité

Le Secours Catholique du Var se mobilise pour se rencontrer autrement en période de confinement. Il a mis en place des permanences téléphoniques d’écoute, mais aussi des permanences téléphoniques en vue de l’attribution d’aides alimentaires et matérielles aux personnes les plus démunies.

 De nouvelles formes de fraternité

Le virus fait des victimes sans distinction de couleur, de sexe, d’âge ou de position sociale. Mais ceux qui vivent dans la rue ou dans des squats sont souvent sans solution de protection face à la pandémie de Covid-19. Quant aux personnes seules, âgées sans enfant, hébergées dans des foyers, elles sont fortement touchées par la désorganisation des services sociaux et la fermeture des écoles.

Alors aujourd’hui, pour répondre à l’urgence de ceux qui n’ont pas les moyens de faire face aux besoins de première nécessité, le Secours Catholique du Var se mobilise, en concertation avec les services de l’État, les collectivités et d’autres associations de solidarité, pour reprendre ses activités dans des conditions de sécurité sanitaire satisfaisantes pour ses bénévoles et salariés comme pour les personnes qui sont accompagnées.

Le Secours Catholique du Var écoute et accompagne.

Plusieurs équipes locales ont mis en place spontanément des chaînes téléphoniques entre bénévoles et personnes accompagnées, des groupes WhatsApp… véritables « cafés fraternels » à distance qui font perdurer autrement le sens des actions du Secours Catholique hors confinement : la rencontre, le soin du lien social, la rupture de l’isolement… Certaines équipes ont mis en place aussi des permanences téléphoniques pour les personnes qu’elles accompagnent ou orientées par les CCAS et les UTS.

Le Secours Catholique du Var attribue de l’aide alimentaire et matérielle.

Alors que les déplacements sont limités, après écoute téléphonique et discernement, le Secours Catholique organise la remise de colis alimentaires ou le portage à domicile de colis, chèques-services ou bons d’achat. Ces moyens répondent à l’urgence tout en limitant les contacts, en respectant les consignes de sécurité sanitaire contre la propagation du virus. L’aide aux courses et leur portage est aussi une autre forme de fraternité en actes. Les chèques-services peuvent être utilisés pour l’alimentation (hors boissons alcoolisées) et les produits d’hygiène dans plusieurs enseignes et grandes surfaces, des épiceries sociales et certains commerces de proximité.

Le Secours Catholique - Caritas France débloque 2,5 millions d’euros et lance un appel aux dons.

L’argent collecté servira à acheter des chèques-services pour permettre aux personnes seules et aux familles démunies de faire leurs courses dans les magasins actuellement ouverts. Il fait appel à la générosité du grand public pour soutenir cette action. Le lien à diffuser : https://bit.ly/doncorona

Imprimer cette page

Faites un don en ligne